Caen 2014 -- Alternative à Gauche

Pollution : notre sante est en danger, une alternative est urgente

Communiqué de presse

(déposé le 2014-03-13)

A Caen comme dans une grande partie de la France, le taux de pollution atmosphérique atteint, une fois de plus, un niveau inquiétant. Les conséquences sur la santé publique sont bien connues. Pourtant les lobbies s'opposent aux décisions réduisant radicalement les risques environnementaux et sanitaires, et le gouvernement plie devant leurs exigences. C’est le cas pour ce qui concerne les flux de transport .

Le lobby automobile, organise l'omerta sur les coûts de ce type de transport.

Puisque les transports collectifs restent le seul mode de déplacement payant face à la gratuité de l'usage des voies publiques nous proposons de rééquilibrer l'offre de transport. Les expériences le montrent : la gratuité des transports collectifs permet le transfert massif des déplacements urbains vers le transport collectif, donc moins de pollution.

La gauche libérale refuse une mesure qui n'est pas un gadget de « verdissement » de la ville. La gratuité avec le retour en régie porte un autre projet de société où la collectivité se réapproprie les biens communs, et où s'engage la transition écologique indispensable.

Il est surprenant de voir les Verts refuser une proposition issue de l'écologie politique ! Réduire la gratuité aux périodes de « pics de pollution » -comme toutes les demi-mesures que les uns ou les autres cherchent à opposer- ne répond pas à l'urgence écologique.

Beaucoup d'écologistes regrettent qu'EELV, empêtré dans ses alliances avec le PS, ne se batte pas là dessus aux côtés de l'Alternative à gauche !

La santé passe avant le profit de Kéolis ! Votez pour l'alternative à gauche c'est aussi refuser la mort lente que la crise écologique nous promet !

Caen le 13 mars