Caen 2014 -- Alternative à Gauche

Qui va payer ?

Communiqué de presse

Après la fuite dans la presse sur la réduction des dotations aux collectivités locales qui va subir les conséquences ?
(déposé le 2014-03-05)

Nous savons déjà que le financement du tram est largement remis en cause par le report du financement par l'Etat de ce projet. Pourtant des menaces plus graves pèsent sur les collectivités locales une baisse des dotations versées par l'Etat aux collectivités locales : de 3 Mds€ sur 2014 et 2015 est mise en place, mais le gouvernement prévoit 7,5 Mds€ supplémentaires (1,5 Md€, en 2015. 3 Mds€ en 2016 et en 2017). Il paraît que cette baisse de 10% de ce qui représente une bonne part des budgets communaux se négocie avec « les collectivités » ( c'est à dire avec des élus sortants de tout bord). Alors que nos ténors de l'UMP, UDI,PS et EELV se chicanent sur les impôts locaux on constate un curieux consensus pour faire silence sur les conséquences de ce coup de frein énorme sur les investissements publics. Ils sont tous d'accord avec le nouveau crédo libéral : il faut faire baisser les dépenses publiques, certains n'hésitant pas à promettre démagogiquement une baisse impossible des impôts locaux.

Tous doivent dire aux électrices et aux électeurs les services publics qu'ils vont être amenés à supprimer pour faire des économies. Ils doivent assumer les conséquences sur l'emploi de cette politique de récession dont même le FMI commence à s'inquiéter.

On trouve des milliards pour sauver les banques de leurs propres turpitudes, et il manque quelques centaines de milliers d'euros pour sauver Jeannette !

D'autres solutions alternatives à cette politique d'austérité sont en débat au niveau national.

L'Alternative à gauche propose l'arrêt des baisses de dotations mais aussi de se mobiliser dans le cadre de la réforme fiscale pour en finir avec des impôts locaux injustes qui font payer les pauvres : un mois de revenu, ou plus pour eux, contre une heure pour les plus riches !

Mettre fin aux injustices, voilà notre orientation pour sortir de la crise!

Caen le 5 mars 2014