Caen 2014 -- Alternative à Gauche

Assez de démagogie sur les dépenses publiques ! Ne copions pas bêtement l'Espagne !

Communiqué de presse

(déposé le 2014-02-14)

Localement les « grands politiques » se chamaillent sur les dépenses publiques. Au niveau national c'est le consensus autour de la « nécessaire baisse des dépenses publiques »  : François Hollande dit 50 milliards, l'UMP et l'UDI, comme le MEDEF,approuvent et demandent toujours plus. La très libérale Cour des Comptes, outrepassant ses compétences, appelle à la soumission aux objectifs de l'Union européenne et à réduire les salaires des cheminots.

Nos « ténors politiques » ne veulent pas parler des conséquences des ces « économies » . Supprimer 50 milliards d’euros de dépenses publiques – y compris celles des collectivités locales qui sont vitales pour nombre d'entreprises et d'emplois locaux- va causer des catastrophes sociales, comme ça s'est produit en Espagne. La bas, des autorités locales avaient même prévu, pour faire des économies, de liquider le service public de santé, elles n'ont reculé que devant les mobilisations populaires. Les inégalités territoriales se sont creusées … avec les baisses considérables des salaires et des indemnités chômage, dans certaines localités les municipalités en sont à organiser, comme en Grèce, la survie de milliers d'habitants.

Tous ces drames sociaux pour quelle reprise ? 0,1 % de croissance sur un trimestre, après moins 13 % en cinq ans, un taux de chômage de 26 %, (53 % pour les jeunes). Un excédent commercial du surtout à la chute des importations !

Contrairement aux PS, UMP et UDI, nous disons non à l'austérité génératrice d'encore plus de chômage. Nous sommes pour des emplois publics, des dépenses publiques utiles ici et à l échelon national financées sur les profits et les fortunes .