Caen 2014 -- Alternative à Gauche

Quand la montée des intégristes de tout bord sert d'alibi au gouvernement...

(déposé le 2014-02-06)

Les réacs homophobes veulent empêcher toute avancée des droits en matière de politique familiale et ils viennent apparemment de remporter une victoire. Le gouvernement a semblé très facilement céder à la pression en enterrant son propre projet de "loi famille".


Ce projet n'était pourtant pas très audacieux. Il ne comportait même pas la promesse de François Hollande de l'accès à la PMA pour toutes les femmes. D'autres mesures progressistes, comme la prémajorité à 16 ans ou la reconnaissance du rôle d'un tiers-parent dans l'éducation des enfants de familles recomposées et adoptantes, risquent elles aussi de passer à la trappe.


Pour conquérir ces droits nouveaux, notamment la PMA pour toutes, il est indispensable de reprendre le chemin de la mobilisation, comme pour le droit à l'avortement il y a quarante ans.


C'est le Medef qui fait la loi sur le terrain social avec le Pacte de responsabilité.
C'est aussi, désormais, la réaction qui mène la danse sur le terrain "sociétal" et chaque reculade la renforce.


Ce gouvernement trahit toutes les attentes de changement. Sa politique doit être combattue, dans les urnes et par les luttes.


Caen, le 6 février 2014