Caen 2014 -- Alternative à Gauche

Choix nationaux et choix locaux : l'exemple des transports gratuits

(déposé le 2014-03-16)

Nous nous avons affirmé depuis le début le lien entre les choix nationaux et les choix locaux.

Pour refuser la marchandisation des biens communs qui sont à toutes et à tous, la lutte de tous contre tous, pour mettre en œuvre concrètement la solidarité nous proposons une politique de priorité aux services publics avec des échéances précises : la remise en cause cette année des contrats de délégation pour l'eau et les transports collectifs.

Concernant l'eau la droite est rendue muette par le passif du contrat signée par elle qui avait donné le service des eaux à la CGE Véolia. L'ancienne majorité semble se rallier depuis peu au retour en régie.

Pourtant il faut rester vigilants ; jamais les multinationales qui se font des fortunes sur l'eau ne se sont laissé déposséder : il faudra des mobilisations pour imposer les retour en régie ...surtout s'il faut, en plus l'imposer, à une majorité de droite.

Concernant les transports publics, à part nous, personne n'évoque le retour en régie : le recours au privé c'est si vieux que c'est devenu naturel !

Nous, nous disons : il faut une régie publique gérée démocratiquement avec les salariés et les usagers. Il est du rôle d'une municipalité d'organiser cette appropriation sociale du transport collectif pour une meilleure réponse à la demande des différentes parties.

La popularité de cet objectif pousse la droite à proposer des jours gratuits ( un ou 2 selon le degré de démagogie), de fait une subvention au commerce de centre ville. La gauche et EELV nous sortent une tarification sociale qui stigmatise ses « bénéficiaires » et dont nous savons qu'elle n'a qu'un seul but : éviter cette gratuité insupportable par sa symbolique. EELV propose la gratuité lors des « pics de pollution » mesure sans effet réel dont ils dénoncent par ailleurs le peu d'efficacité

Cette gauche là nous tient le même langage que le Président de Kéolis déclarant récemment aux Echos « c'est une fausse bonne idée » comme le site du PS local.

Leur principal argument est celui du financement : les coûts assénés de la billeterie doivent être discutés, de nouvelles sources de financement peuvent être trouvées même dans le cadre réglementaire actuel.

Mais les uns et les autres vont plus loin et emportés par une fougue

« égalitariste » voila qu'ils nous accusent de favoriser les riches en rendant le tram gratuit !

Le PDG parle même du paiement du ticket comme un acte de solidarité !

Chacun sait, vous savez toutes et tous, que les 546 contribuables à l'ISF de Caen sont les plus grand utilisateurs de Twisto et qu'avec les économies que nous leur offrons ils vont augmenter considérablement leur patrimoine !

Par contre les centaines d'euros économisés par an annuleraient pour nombre de personnes l'augmentation de la TVA que nous venons de subir !

Pour tous la seule possibilité de financement est le budget de la ville.

Ils « oublient » les contributions qui peuvent être demandées aux entreprises en plus de la taxe transport.

Ils « oublient » que le retour en régie permettra de récupérer pour la collectivité ce qui est versé à Kéolis à titre de profits ou de surfacturations diverses. Il serait bien de faire toute la transparence là dessus.

Ils oublient surtout ( et c'est un oubli de taille pour les EELV) qu'en milieu urbain – d'après une enquête de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) : p 163

« En milieu urbain, l’automobile mobilise 80 à 90 % des budgets publics consacrés aux déplacements, les transports collectifs seulement 10 % environ.

Un basculement sur les transports collectifs d’une partie des crédits affectés à l’automobile suffirait à financer à la fois la gratuité (ou une tarification attractive) et l’augmentation de l’offre. »

Les transports collectifs sont quasiment le seul mode de déplacement payant.

Le lobby automobile, les grands groupes que l'on subventionne pour licencier et nous asphyxier, ne doivent plus imposer leur loi !

La gratuité  permet le transfert vers le transport collectif mais va bien au delà d'un mesure technique de « verdissement », elle porte un autre projet de société où la collectivité se réapproprie les biens communs, où la liberté d'aller et venir est respectée pour tous et où l'on engage une transition écologique que beaucoup s'acharnent à entraver !

Il est vraiment surprenant de voir les Verts refuser une proposition issue de l'écologie politique !

Beaucoup d'écologistes regretteront qu'EELV, empêtré dans ses alliance avec le PS, ne défende pas cet objectif !

Vous voyez combien sont réelles les différences entre nos propositions largement issues des mouvements sociaux et les leurs.

Deux autres exemples au hasard

Sur le logement : au moment où on annonce des coupures d'électricité pour 600000 ménages à la fin de l'hiver , où les résiliation de contrats pour non paiement ont augmenté de 20% en 2012, où comme tous les ans les médias vont verser pendant une journée des larmes de crocodiles sur le mal logement avec la publication du rapport de la fondation abbé Pierre, il devient obscène d'attendre comme le dit le collectif « Plate forme des mouvements sociaux » 25 organisations.

Nos propositions sur la réquisition, le service public et l'observatoire citoyen sont bien loin de la loi ALUR (accès au logement et urbanisme rénové) et de la politique suivie dans le dernier mandat.

Santé

Dans les quartiers les plus défavorisés de Caen ont été créées des Zones Franches Urbaines où se sont installés des professionnels de santé. Ils bénéficient d’exonérations sur leurs revenus et sur leurs charges sociales. Est-il normal que certains médecins soient en secteur 2 ? c’est à dire qu’ils dépassent le tarif de remboursement de la sécurité sociale et ceci dans les quartiers les plus pauvres !!!!!

Nous nous voulons des centres de santé avec des professionnels de la santé et du social salariés un nouveau champ de la santé publique si malmenée depuis des années et encore aujourd'hui

Je vous invite à signer le texte « Ensemble pour un Pacte d'Avenir des Centres de Santé » qui est sur notre site : http://altergauche.org/contribution/f3zcdtquyqh/view