Caen 2014 -- Alternative à Gauche

Hollande réduit les moyens des villes...

... en particulier pour le social

Réaction à la conférence de presse de François Hollande sur la réduction des dépenses publiques
(déposé le 2014-01-23)

Hollande réduit les moyens des villes...

... en particulier pour le social

Déclaration des porte-parole au nom de la liste l'Alternative à gauche de Caen

Parmi les annonces faites hier par le président de la république il en est une qui devrait inquiéter les communes et les autres collectivités locales : « De 2015 à 2017, il faudra économiser 50 milliards de plus [en plus des 15 milliards deuros déconomies en 2014]. 4% des dépenses collectives » Cette réduction considérable des moyens collectif devra se partager entre Etat, collectivités locales et sécurité sociale.

Ceci occasionnera immanquablement soit une baisse des services rendus aux populations, soit une augmentation des impôts locaux, soit une augmentation de l'endettement, ou les trois.

Avec 20 milliards d'euros en moins pour les collectivités locales, la commune va se voir imposer une baisse du budget au moment même où les besoins s'accroissent du fait de la précarité et du transfert de charges . Francois Hollande va plus loin en créant un nouveau comité technocratique, le conseil stratégique, pour décider à la place des élus locaux des économies « intelligentes » à faire et des cadeaux au patronat à garantir.

Les candidats de la liste L'alternative à gauche s'engagent publiquement à refuser la dictature de cette instance antidémocratique et défendre le droit pour le conseil municipal de faire ses choix budgétaires (nous  ne reparlerons quand nous évoquerons la démocratie)

Déjà le budget 2014 doit se traduire par 30 000 à 40 000 pertes d'emplois dans le secteur associatif en 2014 ! sans compter la dégradation des conditions de travail et toutes les souffrances humaines induites par ce recul, la destruction du lien social et la remise en cause des droits fondamentaux et la destruction du tissu associatif local. La suite laisse craindre une destruction complète de ce secteur essentiel , ce sera aux communes d'en gérer les conséquences en termes d'urgences sociales

La liste « l'alternative à gauche » y  répond. Tous les candidat(e)s aux municipales doivent, face aux électeurs, faire des choix clairs et des propositions précises pour combattre ces mesures dont l'effet sur l'emploi s'annonce catastrophique.

Etienne Adam, Nicolas Bénies, Béatrice Dupont, Daniel Fouquet, Marie-Claude Herboux, Michel Moisan

Pour plus d'info sur le sujet http://www.politis.fr/Municipales-l-austerite-qui-met-en,25622.html